Microsoft publie sur iPad

Microsoft se met à publier sur l’iPad.

Il y a tout d’abord l’annonce de SmartGlass, une extension de la Xbox qui permet d’utiliser un iPhone ou un iPad comme contrôleur. Et puis il y a les rumeurs persistantes d’une version de MS Office pour iPad. Cette dernière serait prête, mais Redmond ne serait pas encore sûr de la bonne date de lancement.

Ces nouvelles ne sont en rien surprenantes. Microsoft a toujours voulu miser sur tous les chevaux. Il a publié sur le Mac dés le début, alors qu’il était un concurrent avec Windows. Quant a SmartGlass, Microsoft n’a pas de console de jeu portable. Donc du moment que cela pousse aux ventes de Xbox…

Le problème pour Redmond est une histoire de prix. Les suites bureautiques sur iPad sont en effet nettement moins chères que sur PC. La suite d’Apple coûte $30. La suite Quickoffice Pro (que Google vient de racheter) coûte elle $20. On est très loin des $120 de la version d’entrée de gamme de MS Office sur Windows.

Il est inconcevable pour Microsoft de diminuer les prix de MS Office sur Windows étant donné qu’il s’agit de sa vache à lait. On peut par contre imaginer une augmentation graduée :

  • Quickoffice Pro pour iPad (Google) : $20
  • Page + Numbers + Keynote pour iPad (Apple) : $30
  • MS Office pour iPad : ?
  • MS Office pour tablette Windows : ?
  • MS Office « Home and Student » pour PC : $120
  • MS Office « Home and Business » pour PC : $200
  • MS Office « Professional » pour PC : $350

Mais même dans ce cas de figure, le prix doit être un casse-tête pour Microsoft. Vendre plus ou moins le même logiciel à des prix différents n’est pas nouveau. Dans les années 90, Redmond a bien vendu Windows NT Workstation et Windows NT Advanced Server à des prix grandement différent alors qu’il s’agissait quasiment du même produit. Plus récemment, Microsoft a cassé les prix de Windows et Office en Chine pour s’implanter sur ce marché.

Le challenge est une histoire de perception du consommateur. Même avec une augmentation de prix graduée, passer de $30 à $120 nécessite un saut de prix à un moment ou à un autre. La question est : à partir de quelle version placer la plus grande hausse de prix ?

Le public accepterait-il d’acheter Office pour iPad s’il est nettement plus cher que la suite d’Apple ? Si la version Office sur tablette Windows est nettement plus chère que les suites bureautiques sur iPad (qu’Office soit lancé sur iPad ou pas), cela risquerait-il d’handicaper les tablettes Windows ? De la même manière, le public accepterait-il qu’Office soit nettement moins cher sur une tablette Windows que sur un PC alors que Microsoft s’efforce de gommer les différences entre ses deux mondes avec une version de Windows universelle ?

Si j’avais à prendre un pari, je dirais qu’Office pour Windows 8 sera le même prix que ce soit sur PC ou sur tablette. La version iPad (si elle sort) sera à mi-chemin entre $30 et $120. Soit dans les $100, soit avec des fonctionnalités en moins par rapport à la version Windows.

Explore posts in the same categories: Microsoft

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :