Le nouveau focus d’Apple

Tim Cook, le PDG d’Apple, a récemment annoncé qu’ils avaient vendu 55 millions d’iPad en 2 ans. Il a donné comme comparaison le fait qu’il a fallu 22 ans à la firme à la pomme pour vendre autant de Macs.

Le graphique de la compagnie Asymco met les choses en perspectives :

Les chiffres de ventes cumulées de l’Apple II font piètre comparaison par rapport aux autres produits de la compagnie. Mais il faut se rappeler qu’il coûtait dans les 1500 € tout compris (prix de l’époque !), que le marché à l’époque était un marché d’amateur naissant, et que vendre un million d’unités était considéré comme un succès.

L’écosystème iOS (iPad, iPhone et iPod Touch) représente très clairement le futur d’Apple, avec les ventes d’iPad encore plus fulgurantes que celles de l’iPhone. En tout, Apple a vendu plus d’appareils iOS en 2011 que de Macs dans toute son histoire. Si l’iPod Touch reste un produit d’entrée de gamme pour le géant de Cupertino, un produit comme l’iPhone est une véritable vache à lait. Aux Etats-Unis il est vendu quelques $650 aux opérateurs (630 € au détail en France), comparé à $200 pour l’iPod Touch, prix de détail (200 € en France). L’iPhone ne coûte pourtant pas beaucoup plus cher à construire qu’un iPod Touch et est plus cher qu’un iPad ! Sachant que la compagnie doit se faire des marges habituelles pour un iPod Touch, elle doit se faire entre $400 et $500 de profit par iPhone d’entrée de gamme (je ne parle même pas de l’iPhone de 64 GB) ! Seul un Mac haut de gamme doit lui rapporter autant d’argent.

Quel futur pour MacOS X ?

Signe des temps, la dernière mouture de MacOS X, nom de code « Mountain Lion », continue d’adapter les fonctionnalités de l’iPad au Mac. En plus de permettre d’envoyer des messages vers un appareil iOS ou un autre Mac, Apple simplifie la création d’applications multi-plateformes iOS / Mac.

Si bien que je continue à imaginer qu’Apple un jour bascule le Mac sur iOS et processeurs ARM. Cela signifiera sans doute un redesign complet de l’ordinateur, car une interface grandement tactile demande que la surface tactile soit posée à l’horizontale. Mais Apple est très bien placé pour cela.

Rappelez-vous, iOS est la vision parfaite de l’informatique selon Steve Jobs : facile d’utilisation, plus de clavier, avec un contrôle complet de la plateforme. Il serait étonnant que Steve n’ait pas voulu refaçonner le PC à son goût.

Explore posts in the same categories: Apple

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :