Questions autour de Windows 8

Microsoft vient de dévoiler des informations sur Windows 8, prévu fin 2012.

Ce n’est bien évidemment qu’une preview, il serait donc hâtif de dire si Windows 8 va être un succès ou pas. Quelques observations cependant.

La première impression est l’utilisation du même type de page d’accueil que Windows Phone 7, avec les « tuiles » interactives. Contrairement à l’iPhone ou l’iPad où les icônes sont statiques, les pages d’accueil de WP7 et Windows 8 peuvent afficher des informations dynamiquement telles que l’heure, une notification d’un nouveau message, etc. Le seul regret est que Microsoft ne semble pas avoir compris que cette interface a beau être pratique, elle reste très moche. Quand est-ce que Redmond se décidera-t-il a utiliser des tuiles aux coins carrés et avec un dégradé ? La plupart des couleurs de la copie d’écran dévoilée par Microsoft proviennent d’images statiques qui ne semblent avoir aucun usage. Peut-être la version finale sera-t-elle mieux…

Conception du marché

Il existe plusieurs appareils à l’heure actuelle qui font plus ou moins office d’ordinateurs : les smartphones, les tablettes, les ordinateurs portables et de bureau. Apple comme Microsoft ont deux approches différentes car les deux compagnies se sont toutes basées sur leur succès.

Apple s’est basé sur le succès de l’iPhone et a adapté pour l’iPad l’écosystème développé autour de l’iPhone : le système d’exploitation (iOS), les développeurs et bien sûr les applications. Continuant sur sa lancée, la firme à la pomme a emprunté certaines fonctionnalités de l’iPad pour la future version de MacOS X (nom de code « Lion ») : un App Store pour facilement acheter et installer des applications, le launchpad similaire à la page d’accueil de l’iPad, des applications en mode plein écran, et une plus grande utilisation du toucher par le biais du mouse pad. A noter cependant que l’adaptation reste encore lente. Apple ne bouleverse pas (encore?) l’interface graphique du Mac.

Microsoft se base comme toujours sur son succès : Windows. Là où Apple utilise iOS pour les smartphones et les tablettes et MacOS X pour ses ordinateurs, Microsoft veut utiliser Windows pour les PC comme les tablettes et Windows Phone 7 pour les smartphones. L’idée est donc d’adapter Windows pour tourner sur les tablettes plutôt que d’adapter Windows Phone 7. Ca ne m’étonnerait pas que Redmond considère WP7 comme temporaire et le remplace par Windows le jour où les smartphones sont suffisant puissants pour faire tourner ce dernier.

Challenges

Microsoft n’a pour l’instant pas réussi à percer sur le marché du mobile. Windows 8 doit faire face à plusieurs challenges importants.

Le premier est de taille : Windows 8 arrivera-t-il à faire le pont entre les PC et les tablettes d’un point de vue fonctionnel ? Les deux types d’appareils sont très différents, que ce soit d’un point de vue saisie que d’un point de vue perception.

Dans une première vidéo produite par Microsoft on apprend que « because it’s a PC, it has a filesystem » (parce que c’est un PC, il possède un système de fichiers), montrant l’explorer de Windows pour accéder aux fichiers. La fenêtre semble être exactement la même que celle de Windows 7, à tel point qu’on peut se demander quelle sera la fonctionnalité effective sur une tablette. Windows 7 est en effet prévu pour les écrans d’une certaine taille, se base largement sur le clic droit de la souris, sur les raccourcis claviers et sur le clic de gauche de la sourie associé à la touche majuscule. De la même manière, l’iPad a habitué les gens à ce que la tablette soit une boite noire, sans fichiers sous-jacents (visibles), patch ou drivers à installer. Accepteront-ils de ne serait-ce que voir le gestionnaire de fichiers ?

Challenge associé spécifique à Windows 8 pour processeurs ARM : les tablettes Windows 8 pourront-elles effectuer une sauvegarde complète de l’environnement comme le font l’iPad (des données jusqu’aux applications installées). Windows ne permet pas une telle chose étant donné que les applications peuvent installer et sauvegarder les données où bon leur semble, contrairement à iOS où les applications sont rigoureusement contrôlées. Windows ARM permettra-t-il d’installer n’importe quelle application, ou seulement les applications qui permettent au système de les sauvegarder entièrement ?

A l’autre bout du spectre, la nouvelle interface va-t-elle enthousiasmer ou rebuter les habitués de Windows ? Si en 1995 le public s’est rué sur Windows 95 pour sa nouvelle interface graphique, depuis Windows XP, le même public est beaucoup moins ouvert aux changements. Il a été tout sauf enthousiasmé par la nouvelle interface de Windows Vista, et nombreux sont les utilisateurs de MS-Office qui détestent l’interface de Office 2007. Pas qu’elle soit mauvaise, bien au contraire, mais parce qu’elle a forcé tout le monde à réapprendre comment trouver les diverses fonctionnalités. Le sujet n’est donc pas une affaire d’ergonomie (l’interface de Windows 8 semble offrir beaucoup de possibilités) mais de perception et de résistance au changement.

La dernière inconnue concerne la compatibilité logicielle entre Windows 8 et Windows Phone 7. Le fait que Windows 8 existera en version ARM (pour tablette) aide à combler le fossé, mais ce n’est pas suffisant. A moins que Windows 8 contienne une partie du code de Windows Phone, les deux systèmes seront incompatibles. Certes, la logithèque WP7 fait pâle figure face à l’immense logithèque Windows (là encore, Microsoft préfère peut-être se baser sur son succès). Mais c’est tout de même mieux que rien car au moins les applications WP7 sont conçues pour un écran tactile. Au tout début du Macintosh, beaucoup d’éditeurs de logiciels (Microsoft entre autres) ont commit l’erreur de développer des applications Mac en gardant la philosophie du mode texte, alors en vigueur. Ils enrobaient des applications texte d’une fenêtre sans vraiment prendre partie des nouvelles fonctionnalités du mode graphique. Le même risque existe pour les applications Windows, surtout si les éditeurs veulent que la même application soit utilisée sur PC comme sur une tablette. Le risque pour Windows 8 ARM est de ne bénéficier que d’une poignée d’applications provenant du monde PC (et portées vite fait mal fait) et aucune des applications WP7.

Windows Everywhere

Steve Ballmer a annoncé la stratégie de Microsoft (qui n’étonnera personne) : « Windows will run everywhere« . Windows tournera partout.

On se rappelle que c’est parce que Microsoft a vu les smartphones comme des mini-PC qu’il a laissé le champ libre à RIM puis Apple et même Google (Redmond a finalement rectifié le tir avec Windows Phone 7). Avec les tablettes, la compagnie de Steve Ballmer voit toujours ces dernières comme des ordinateurs, mais cette fois a modifié l’interface graphique pour mieux prendre en compte leurs possibilités. L’avenir dira si ce sera suffisant…

Explore posts in the same categories: Microsoft, Ordinateurs de poche, Windows

2 commentaires sur “Questions autour de Windows 8”

  1. Severance Says:

    attention à ne pas enterrer Microsoft trop vite, imaginons ce qu’il va se passer lorsqu’ils vont sortir une tablette avec winsows 8 :
    – 1ère interface similaire à iOS ou Android pour une utilisation tablette
    – 2ème interface quand on clique sur un bouton et là on aura l’interface de windows 7 avec les fichiers, Office etc… et qui servira de véritable PC portable (avec un clavier et une souris sans fil)

    Donc 2 machines en une, là où l’ipad ne fait que tablette. De quoi séduire les entreprises et beaucoup d’utilisateurs n’étant pas encore passés à la tablette.

    • lpoulain Says:

      Comme je l’ai indiqué, il est encore trop tôt pour dire si Windows 8 sera un succès ou non. Pour ce qui est d’une tablette volatile « tablette qui se transforme en PC » j’attend de voir. Une telle tablette serait-elle équipée d’un processeur ARM (pour une basse consommation) ou Intel (pour la compatibilité logicielle) ? Il faut également se rappeler que le gros du marché des tablettes est le marché des particuliers ou des entreprises. Les professionnels qui désirent un PC léger achètent un Macbook Air ou équivalent.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :