Baroud d’honneur pour Nokia

Ce vendredi, Microsoft et Nokia ont annoncé un accord stratégique. Nokia compte désormais utiliser Windows Phone 7 pour quasiment tous ses smartphones, avec évidemment Bing comme moteur de recherche par défaut. Les deux compagnies comptent co-développer des smartphones « novateurs ».

L’accord vient à un moment où les deux compagnies sont en position difficile sur le marché du mobile. Symbian, le système d’exploitation mobile de Nokia, ne va nulle part comme l’a reconnu le PDG de la compagnie dans un mémo interne. Pareil pour MeeGo, son autre système d’exploitation développé en coopération avec Intel (qui du coup se retrouve sans quasiment aucune présence sur le marché). Microsoft, de son côté, essaie depuis des années de reprendre le devant sur le marché du mobile, sans succès. Windows Phone 7 a été un bide.

Marriage de convenance ? Pas complètement. Microsoft a nettement plus à gagner dans cette affaire. Cet accord est en effet tout bénéfices pour Redmond, car cela signifie plus de ventes de smartphones à base de Windows Phone 7 – une bonne nouvelle car les ventes décevantes de WP7 ont du refroidir ses partenaires existants. Nokia vend en effet encore beaucoup de smartphones, mêmes si la compagnie est en déclin. Qui plus est, Nokia va quasiment exclusivement utiliser Windows Phone 7, contrairement aux partenaires de Microsoft actuels qui ont utilisé les mêmes téléphones pour Android et pour WP7. Microsoft espère ainsi atteindre une masse suffisante pour que les ventes décollent.

Nokia, quant à lui, a choisi Windows Phone 7 plutôt qu’Android pour se différentier (il est cependant possible que le fait que son PDG soit un ancien de Microsoft a grandement influencé les décisions). Difficile en effet d’avoir un avantage compétitif face à la multitude de constructeurs Android. Certes, tout miser sur WP7 est un risque, mais pas forcément plus de que tout miser sur Symbian ou MeeGo. Mais même si cette stratégie est gagnante, ce sera Microsoft qui ramassera les gains. Car si les ventes de Windows Phone 7 décollent, on pourra parier que les autres constructeurs seront intéressés par le système d’exploitation de Microsoft, que ce dernier leur vendra avec joie. Au final, le constructeur finlandais reperdra sa différentiation.

Au bout du compte, Nokia doit accepter le fait qu’à moins d’avoir son propre système d’exploitation (option qui a échoué), les constructeurs de smartphones se différentient uniquement sur le matériel. D’un certain côté, choisir Android est moins risqué car de toute façon Nokia ne pourra pas se différentier sur l’OS. Ce qui ne devrait pourtant pas l’effrayer, car le constructeur finlandais était à la pointe du matériel il y a moins de 10 ans de cela.

En attendant, le constructeur ferait bien de sortir des smartphones WP7 le plus rapidement possible, car l’annonce indique clairement que Nokia ne voit pas de futur dans Symbian ou MeeGo – ce qui donne peu de motivation pour acheter un smartphone Nokia actuel.

Explore posts in the same categories: Microsoft, Ordinateurs de poche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :