IA et robotique – Illustration

Dans un précédent article IA et robotique je montrais comment les prédictions sur la robotique étaient souvent éloignées de la réalité.

Voici une autre illustration avec quelques planches d’Ortax le Robot, une BD parue en 1978. Cette obscure BD de science fiction, kitch à souhait, est caractéristique de son genre jusque dans les années 80.

L’action se passe en 2080, où les héros découvrent un robot vieux « d’au moins 100 ans ». On retrouve le thème de SF commun à l’époque : tout le monde est habillé de manière uniforme en combinaison spatiale, et toutes les combinaisons ont les mêmes motifs, quel que soit le sexe et l’âge. Les jeunes du futur ne sont pas rebelles et s’habillent comme leurs parents ! Socialement, c’est toujours les femmes qui dont les travaux ménagers (étonnant à une époque où le MLF était encore actif)

Du côté robotique, ce n’est guère mieux : Ortax a un look « fignolé » dans le pur style « plus kitch tu meures. » Le fait que les robots de 2080 refusent de faire des travaux ménagers est plus une excuse pour centrer l’histoire autour d’un robot de 1985 qui créé la sensation.

Ortax indique qu’il a été créé en 1985. En d’autres termes, l’auteur pensait qu’en 7 ans ont pourrait avoir des robots ménagers doués d’une certaine intelligence qui peuvent faire le ménage, la cuisine, etc. Pas de bol, 32 ans plus tard on n’est toujours pas là.

Les robots du futur, quant à eux, ont un look très semblable à celui d’Ortax. Très peu d’évolution de style en 100 ans.

Ortax le Robot n’a certes jamais eu la prétention d’être de la SF sérieuse, mais elle reste caractéristique de beaucoup de prédictions. Trop d’optimisme à court terme (des robots dans 7 ans), trop de pessimisme à long terme (les robots du futur n’ont pas beaucoup évolué voire ont reculé point de vue fonctionnalités), et un zéro pointé pour le style des robots comme la mode du futur.

Note pour les bédéphiles : cette BD a été éditée dans les colonnes de la revue Pistil (envoyez moi un email si vous connaissez). C’est dans cette revue qu’ont débuté des dessinateurs tels que Dodier, Makyo et Vicomte qui ont collaboré par la suite sur d’autres projets plus connus (Jérôme K. Jérôme Bloche, Grimion Gant de Cuir, Ballade au Bout du Monde, Gully)

Explore posts in the same categories: Prédictions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :